Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 12:00
Pour ceux qui détiennent le petit carnet dont je m'inspire, ils auront vite remarqué que je rajoute beaucoup de choses!

Je prends la trame, je cherche des liens, et je rajoute ce que mon petit cerveau a bien voulu retenir!

Il en est de même aujourd'hui!

Le conseil? Consommer bio, mais voilà la chose est de plus en plus discutée, alors pensons surtout à vérifier la provenance de certains produits.

Sont visés, bien sûr, le coton, le bois exotique, le café, les bananes, entre autres!
Quant à conseiller certains labels, je suis contre, le fameux Max Havelaar, est souvent remis en cause, et trop souvent s'ils suppriment des intermédiaires, il ne sont pas pour autant sans faire de bénéfice et il est de plus en plus dit et prouvé que les cultivateurs ne sont pas plus rémunérés. Le prix à la vente lui n'est pas diminué, cherchez l'erreur!

Consommer de façon responsable est aussi donner une deuxième vie à certains objets et au moment du lancement des soldes, penser à rajeunir la garde-robe en seconde main!



A lire pour s'y retrouver dans les labels, ICI et ICI

ICI, remise en question du label Max Havelaar, et de bien d'autres fausses idées sur le commerce équitable, et ICI aussi!


A quand de vrais fils bio?

fils_laine

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Ben je ne connais pas du tout "le fameux Max
Havelaar": peut-être un genre de commerce équitable? Bizzzzzzzzzzzzzz


Répondre
B

Oui un label, mais il est fort discuté ici!


M

Vive la consommation locale ! En cela je vous rejoins même si je ne suis pas sectaire et ne souhaite pas forcément me priver de thé par exemple, que j'apprécie visiblement autant que vous !
Je connais bien ces pays dont vous parlez, effectivement les paysans ne sont pas systématiquement mieux rémunérés et cela parce que le commerce equitable est encore (trop) minoritaire.
Je puis vous assurer que dans les coopératives fonctionnant avec le label Max Havelaar, il y a une réelle différence sur le plan économique (prix), social (coopératrives, syndicats, construction
d'infrastructures, interdiction du travail des enfants, revenu décent obligatoire pour les travailleurs...) et environnemental (Bio fortement recommandé bien que non encore systématique,
interdiction des OGM et de la majeur partie des produits chimiques).
Maintenant, que cela ne soit pas parfait c'est évident, rien ne l'est jamais ! Il y a parfois des dysfonctionnement mais les associations s'efforcent de les limiter...
Sans action, point de risque, mais rien ne change...
Je préfère soutenir une association, peut être imparfaite, mais en tout cas engagée et active...
Sur les critiques concernant le label, elles viennent d'une exclusivité franco-française : l'existence de labels "nationaux" (comme AB). Max Havelaar étant une ONG transnationale, il lui est
impossible d'adopter ce système...Voilà pourquoi certains disent que ce n'est pas un "vrai" label, ce qui est très réducteur...
Je cherchais simplement à éclaircir certains points, mais chacun reste bien heureusement libre de ses opinions ! :-)
PS : Pour les roses, certaines viennent du Kenya, celles de Max Havelaar peuvent provenir d'Afrique du Sud... ;-)


Répondre
M

Pour ce qui est de l'empreinte écologique, c'est effectivement un argument recevable, on peut choisir de prioriser la consommation locale quand cela est possible (difficile pour certaines denrées
comme le café ou la banane...).
Sachez toutefois qu'une rose produite dans les serres intensives européennes a une empreinte écologique en moyenne 3 fois supérieure à une rose d'Afrique du Sud par exemple...(et malgré le
transport en avion...)


Répondre
B

Les roses, monsieur viennent du Kenja, en passant par les Pays-Bas!
Pour le restant je suis d'accord!
Perso le café oui et même si je suis une buveuse de thé, je préconise l'eau, tout simplement!
Plus de bananes, plus d'ananas, mais des pommes, des poires et sans les scoubidous!


M

Je ne sais pas d'où vous tenez ces informations mais je puis vous affirmer qu'elles sont fausses...
D'une part Max Havelaar n'est pas une société mais bien une association (loi 1901 en France) qui représente un label. La fédération internationale, FLO, met en place les critères de ce commerce
équitable (le travail des enfants est notamment rigoureusement interdit, tout comme les OGM, le Bio est incité avec prime supplémentaire, les producteurs sont rémunérés de manière stable toute
l'année et le cours boursier des matières premieres n'entre pas en compte dans le calcul...). Enfin, un organisme indépendant, Flo-CERT, vérifie l'application de ces critères dans les sites de
production (plus de 50 inspecteurs pour environ 500 sites).
Ce que vous critiquez vertement profite juste à 1,5 millions de petits producteurs du SUD...
Je m'excuse de vous contredire à nouveau, mais ce que vous prétendez n'est pas vrai et je répète que Max Havelaar est une ASSOCIATION et qu'à ce titre elle n'est et ne saurait être à but
lucratif...
Si le prix final est parfois un peu plus cher, cela vient des standards de production parfois plus couteux (surtout si c'est bio), et du prix de la matière première payée plus chère notamment (ne
vous déplaise).
Je suis fort attristé de lire ce genre de commentaire basé sur des rumeurs et des mensonges, cela ne fait que semer le discrédit autour de gens qui se battent pour en protéger d'autres, vulnérables
eux...


Répondre
B

Si vous ne voulez pas voir les remises en cause, tant pis, mais plusieurs émissions, entre autres à la RTBF et sur ARTE ont bel et bien remis en cause la justification de tels labels et de tels
sociétés! Je pense que vous n'avez jamais été dans ces pays, tels le BRésil, les gens ne sont pas plus rémunérés, et çà sans les émissions, sur place!!!!

Tant mieux si vous détenez votre vérité!


M

Juste pour préciser ce que garantit le label (je précise que ces standards sont contrôlés par un organisme indépendant appelé FLO-Cert) :
- un revenu décent pour les producteurs du Sud (prix minimum garanti et versement d’une prime de développement), ce qui leur permet de vivre de leur travail en toute autonomie et
d’améliorer leurs conditions de vie ;
- des droits sociaux : pas de travail forcé, de travail des enfants, ni de discrimination, mais une liberté syndicale ;
- une agriculture paysanne respectueuse de l’environnement ;
- une qualité artisanale des produits.


Répondre
B

Les organismes de contrôles acceptent des labels bio dans des pays en voie de développement, alors que l'environnement est rempli de produits interdits en Europe!!!!
Les enfants travaillent au Brésil, et pourtant ces productions finissent chez Max Havelaar, vous vous donnez bonne consience, allez voir là bas et vous serez édifiés!

Sans compter que l'empreinte écologique des transports n'est pas pour rien!


M

Juste pour dire qu'avant de lançer ce genre de critiques sur Max Havelaar, il vaut mieux se renseigner sur le sujet...
En l'occurence ce que vous dites est faux, on estime que le revenu des producteurs bénéficiaires du commerce équitable labellisé est entre 2 et 3 fois supérieur à celui qu'ils ont via un marché
classique. Par ailleurs, il y a d'autres avantages que la simple hausse du revenu...
Renseignez-vous... ;-)


Répondre
B

Si je l'avance c'est que des preuves ont été données!!!!!!!!! Monsieur!
Max Havelaar ne paye pas plus les petits artisans, les petit producteurs! Et s'en mettent plein les poches! Sinon forcément les prix en grande surface seraient plus bas! Je ne regarde pas RTL ou
TF1? et quand je vois une info je la vérifie!!!!!!!
Un ami au Brésil confirme ce qu'ARTE dénonçait, ainsi que la RTBF. On profite du côté écolo et conscience poru faire payer le prix fort! Cà se saurait si une société hollandaise faisait du
bénévolat!!!!!


N

J'essaie effectivement de faire de plus en plus attention à prendre du naturel et du bio


Répondre
L

J'aimerai bien trouver du fils à tricoter bio à 1 € ! Merci pour tes informations. Bonne soirée !


Répondre
T

Oui Monique je suis tout a fait d'accord avec toi
Je fais déjà fort attention mais je regarderai encore plus
Gros bisous
Béa


Répondre
C

Eh oui, on nous berne avec le bio, bon filon pour nous filouter... Le principe est beau mais y'a des escrocs partout !


Répondre
B

L'arnaque du siècle!!!!!


P

merci pour tous ces liens!! moi aussi j'essaye de faire attention et de prendre les fruits de saison!! gros bisous


Répondre
C

bonjour toi merci pour ses informations tres intéressante a lire bisous bisous cédé


Répondre
M

Bonjour,

Pour rajouter mon grain de sel, pour moi, consommer responsable c'est d'abord consommer près de chez soi. Je regarde les étiquettes car à quoi il sert de pleurer sur le sort de nos agriculteurs si
nous achetons les fruits et légumes des pays autres que le notre, idem pour les vêtemens ou autres. Tout dépend de ce que l'on veut faire.

Bisous et à bientôt


Répondre
B

Exact, j'achète plus d'ananas, mais des fenouils, tomates et concombres faits par ici!


B

Tu prêches en pays conquis, je n'ai jamais été une grande adepte des labels.
J'essaie de manger le plus souvent possible bio mais je connais mes producteurs, j'opte pour les produits de saison, les producteurs locaux.Mais pour y parvenir il faut habiter dans une petite
ville, pouvoir observer, se déplacer, renoncer à la grande distribution....
Dans les textiles je suis moins au parfum, le coton pour être de bonne qualité est il me semble très exigeant. Dans une partie de la région on relance le lin et le chanvre mais je n'ai pas pris le
temps d'étudier le sujet.


Répondre
B

Tout à fait, le coton est blanchi en plus!!!! La plupart des vêtements et jouets pour enfants, sont cancérigènes, on se refuse d'y croire!
En ville, pas possible, sans voiture de se procurer chez des petits agriculteurs, je vais tenter le coup avec une copine attentive aussi!


V

Ne pas oublier de penser aux AMAP, groupements de producteurs locaux, ventes directes d'agriculteurs... Pas possible pour la café ou le thé, mais pour d'autres produits...


Répondre
B


merci pour ces infos !!!! bisous!!!!!!!!



Répondre
C

Très interressants tous ces articles et surtout le blog de ton dernier lien .

Du fil bio ? J'en ai ...De la laine brute , de moutons qui paiisent sur la falaise près de Safi , lavée à l'eau du puits de la falaise ...sans détergent .
Ce qui n'est pas "bio" c'est le salaire de misère de la bergère , sans couverture sociale et qui risque d'attraper un cancer de la peau , sous le soleil sans protection . Sans compter avec la
pollution due aux camions et cars qui circulent sur sa côte !Mais il y en a peu parce que cette route est très dangereuse .

Bises


Répondre
B

Voilà où le bas blesse, quand bien même le produit est bio, au niveau humain, on en est loin!


Mon Blog Et Moi

  • : Le blog de Bidouillette
  • : Blog de partage, concernant mes hobbies, mes passions. Dentelles aux fuseaux, frivolité, crochet, cartonnage, serviettage. Mais aussi pour vous, des tutos, pas à pas, le fil, surtout le fil. J'habite Bruxelles et je marche beaucoup, vous trouverez donc aussi mes balades quotidiennes! Des trucs et astuces pour la planète! Un peu de tout donc! Bonne visite!
  • Contact

Ici c'est......

 

 

Bienvenue chez un peu de moi! Blog de partage, de ma passion pour le fil, de mes moments, de mes bonheurs, de mes occupations! Vous y trouverez de tout, les copinettes, les croixpinettes, les crochetinettes, de la dentelle aux fuseaux, frivolité, cartonnages, bidouillages, Bruxelles un peu de belgitude,  et bien d'autres choses!
 
 
Notre forum des arts du fil
 

Ma Page sur Hellocoton

Mes visites par catégorie


 

Broderie, les copinettes


 

Broderie bonnes adresses


 

Couture


 

Crochet, les copinettes


 

Dentelle aux fuseaux, les copinettes


 

Frivolité


 


 

Un peu de tout, les copinettes


 

Cuisine :

 


 

Photographie


 

Divers

 

Texte Libre

google-site-verification: googlea965b354ef730756.html

 



          

animaux domestiques
statistique

 

Le jardin des fées