Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 11:00

Je vous avais déjà parlé de ces dentellières très actives. J'y reviens pour donner à ceux et celles qui le désirent plus de renseignements!


Pour ce qui est des responsables, Marie-Christine Audouard s'occupe des adhésions. Pour les renseignements d'ordre général, il faut contacter Marie-Françoise Brunet. Si vous désirez leurs adresses vous pouvez vous adresser à odette.c@tele2.fr qui leur transmettra, ou leur écrire à l'adresse suivant:
Les Dentelilères du Sud-Ouest
98 rue Negreneys
31200 - TOULOUSE


Pour rappel, ces dentellières hyper actives aussi bien dans l'information au sujet de la dentelle que dans leurs ouvrages ont une publication qui va sans doute intéresser les gens qui aiment l'histoire de la dentelle aussi! Je suppose que Meriem les connait!


Elles ont aussi des publications historiques, des publications techniques, je vous ferai une photo de ce qu'elles proposent.


 

dentelle_fuseaux

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 04:00
Même si vous pensez que la dentelle aux fuseaux est difficle à apprendre, force est de constater qu'il fut un temps où les petites filles l'apprenaient à six ans!


napperon_dentelle_fuseaux

Pour se donner bonne conscience, les religieuse,  auprès desquelles les enfants apprenaient, leur faisait la classe à leur façon, en chantant!

Tout y passait, les chiffres, l'alphabet, les prières.

Certaines chansons étaient propres à certaines dentelles, chaque dentelle ayant son rythme, les premières s'accordant donc aux secondes.

Je vais vous en proposer quelques unes traduites du flamand.


Lisa

A vingt, j'ai appris l'arrestation de Lisa
Au dix neuvième, entre les mains de la justice
Au dix huitièmen l'horloge émit un son bruyant
Au dix septièmen et son réveil est brutal
AU seizième, elle est présentée à ses juges
Au quinzième, elle devra mourir,
Au quatorzième, sur l'échafaud
Au treizième, nos premiers pas, à moitié mort
Au douzième, j'ai pris une barre dans mes mains
Au onzième, j'ai encore un premier caprice
Au dizième, j'ai un deuxième caprice
Au neuvième, je portais le bonnet de la mort devant mes yeux,
Au huitième, je la laisserai mourir,
Au septième, je la frapperai à la tête
Au sixième, ou alors aux bras,
Au cinquième, ou encore aux jambes,
Au quatrième, sa tête se trouve sur les billot,
Au troisième, il l'a déposée doucement dans la tombe
Au deuxièm, pour une si jeune fille quel scandale cela fait-il?
Au premier, je pris une mêche
A jamais le premier je la mis dedans.


Bien entendu, pas simple de rendre, l'esprit dans la traduction, mais avouez qu'il y a plus joyeux comme chanson...........

Je vais tenter de photographier mes photos, de la super journée que j'avais passée, à la fermette à Evere, à faire de la dentelle, en écoutant trois jeunes femmes chanter ces chants, en flamand!

Je ne vous dis pas, le bonheur, on se prenait à rêver.......

La photo, petite dentelle, réalisée au cours de dentelle, je l'ai toujours, il faudrait juste trouver la bonne toile pour la monter!

A la prochaine et n'oubliez pas de marquer le rythme!!!!


Partager cet article
Repost0
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 04:00
Encore un peu de technique avec cette réédition de cet article.

Après ce sera comme sur le forum, un pas à pas, pour le tout tout début, histoire de savoir juste faire les deux gestes qui font toutes les dentelles!

Comment faire quand le fil casse, ou tout simplement quand on a plus assez de fil sur le fuseau. Les techniques chez nous sont les  suivantes :

Fil insuffisant sur un fuseau :  on prépare un deuxième fuseau avec le fil (assez ce coup-ci!), on le maintient avec le fuseau presque vide grâce à un lien, genre lien de sac poubelle. On travaille donc ainsi, avec deux fuseaux liés mais comme n'étant qu'un seul. Selon le motif, on fait un ou plusieurs rangs. Comment savoir combien de rangs? Si l'on est dans des demies-passées - CT - , il faudra obligatoirement arriver à deux lisières, afin que le fil de remplacement soit bien tenus par des passées tordues -CTCT -. Après on peut laisser tomber le premier fuseau et couper le fil à ras par après.



Fil cassé : ou bien l'on retourne en arrière, pour les puristes, et on procède comme ci-dessus, ou bien tout simplement on plante une épingle à l'extérieur du travail, on continue avec le fuseau. Quand le travail est terminé, on peut reprendre le fil cassé et le faire passer avec une fine aiguille dans le travail afin qu'il soit invisible.


 

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 11:00
Voilà comme je vais commencer des tutos pour simplement montrer aux copinettes du forum comment on fait de la dentelle et à quel point c'est facile, voici d'autres conseils que je réédite!

Question d'une dentelière, à laquelle on peut répondre de façons différentes. Bien entendu on ne pratique pas de la même façon en Belgique d'en France, par exemple, et d'une école à l'autre !

J'insiste donc, encore une fois, sur le fait que ce n'est pas LA SEULE façon de faire, mais c'est seule que j'ai apprise.


Type de dentelle : en principe, tout ce qui est dentelle traditionnelle n'est pas durcie. Donc, les bords de mouchoirs, les napperons, quelle que soit leur forme, ne sont pas durcis. Par contre, ce qui est figuratif l'est beaucoup plus souvent, quasi à chaque fois. Un exemple mes napperons ne sont pas durcis, ma tulipe, ma déco  de Noël, oui. Exception, y en a toujours, mon bonsaï a été durci, pourquoi? Il allait aller dans un cadre, et il fallait impérativement que la dentelle reste telle qu'elle est sur le coussin, bien tendue, donc durcissement.


Pourquoi : anciennement les dentelles étaient utilisées, donc au moment du lavage, si les dentelles sont durcies, bonsoir loulou, qui plus est, le durcissement peut "accrocher" les saletés. Par contre il est évident qu'une fleur, montée doit pouvoir garder sa forme.


Quel durcisseur : nous employons un durcisseur qui provient de chez Mme De Liever, qui est en fait un produit durcisseur pour les chapeaux de paille. Il ne change pas la couleur de l'ouvrage, sauf peut-être si vous réalisez une dentelle avec un fil tel que de laine, ou des fils à effets, ou genre mohair.  Dans certains ateliers, on utilise de la laque, l'idée est simple et peu coûteuse, mais je trouve que le film laissé par la laque a parfois tendance à jaunir un peu le lin, tout de même souvent utilisé. De plus je trouve qu'on a tendance à en mettre plus que du durcisseur à paille avec lequel on fait plus attention. Et surtout qu'une deuxième, troisième couche est bien nécessaire.


Coût : c'est un prix qui date du moment où je l'ai acheté, mon durcisseur revenait à un peu plus de 5€ pour une bouteille de 200 ou 250ml, si je me souviens bien. Bien entendu, je n'ai toujours pas terminé cette bouteille.


Truc perso : il m'arrive de mettre un peu de durcisseur, sur une dentelle traditionnelle, au montage, afin que, dans une dentelle fine par exemple, torchon au 120, les trous de montages restent bien dans le but de pouvoir accrocher plus facilement, qui plus est cela durcit le fil et donc empêche qu'il casse.

 


HPIM1085   HPIM0483

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 11:00

Sije ne le fais pas directement, vous n'aurez jamais la réponse, trop de choses en tête!!!!  id-e-germe.gif
Va falloir que je mette un peu d'ordre dans ma tête, bon avec tout çà, vous savez toujours pas de quoi je parle...... hé bien de la question posée ICI! Si vous aviez regardé la catégorie dans laquelle était ce message, la chose devenait presque simple! C'est donc, un fuseau russe, bien entendu, mais fuseau creux, quand on dévisse le pied, on a accès à une cavité dans laquelle se trouve un petit patron de dentelle, super non?

Bonne journée !!!!!!!

Partager cet article
Repost0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 05:24
Voilà, ouf, enfin!!!!!

Voici donc ce dont vous avez besoin pour fabriquer vos fuseaux : du papier emballage cadeau, ou revue, de la colle, du vernis!!!

Le but étant de fabriquer un fuseau tel que celui-ci



On commence par couper le papier, pour faire le corps du fuseau, perso j'ai pris le premier papier dont je voulais me débarrasser, pas le meilleur choix, c'est du papier à tapisser préencollé............

J'ai donc pris, mais cela donne un grand et gros fuseau type espagnol, une longueur de 25cm sur une largeur de 11cm


On va faire un rouleau le plus serré possible avec le papier, en l'enroulant en commençant par la largeur et sur  toute la longueur, le mieux est de pouvoir l'enrouler sur une toute toute fine aiguille à tricoter.



Pour obtenir ceci



Ensuite on va découper une bande de papier qui va servir à faire le pied du fuseau, pour celà on fait une bande de 35cm sur 4cm, qu'on coupera ensuite dans la diagonale





Prendre le côté le plus large et l'enrouler dans le bas du fuseau, là on a le choix, ou on l'enroule en faisant en sorte que la bande soit toujours parallèle au bas du fuseau ou on peut aussi faire en sorte que la pointe se retrouve au milieu de la queue du fuseau (bon là je sais pas si vous avez tout suivi......... lol)



J'ai fait la première solution ......
La deuxième moitié du papier sert pour le deuxième fuseau, of course!


Ensuite on coupe deux bandes de 75mm sur 35cm qui feront la gorge du fuseau




On enroule une bande tout en haut du fuseau, en étant le plus précise possible, le fil risquerait de s'accrocher



Puis la deuxième bande un peu plus bas



Il ne reste plus qu'à enfiler tous les fuseaux ainsi faits, sur un fil, le trou au centre permettant de passer un fil, et de les vernir!



Vous voyez la différence avec le précèdent, pourtant en taille il est pareil à certains fuseaux français, mais le bleu est vraiment petit!

Petits conseils, il faut être soigneuse dans la découpe du papier, et même en l'étant je pense qu'un petit coup de papier de verre ne fera pas de tort!
Le coup est seulement le vernis, le papier, dans certaines revues est beau! Il faudra moins de longueur si votre papier est fin!

Pour info le fuseau bleu mesure 7cm, la gorge du fuseau est faite de deux bandes de 5mm et le pied du fuseau a une largeur de 4cm.

Voilà, j'attends avec impatience de voir qui se collera à la fabrication des fuseaux, dernière info, avec une vingtaine, vous pouvez apprendre les points, sans soucis!!!!!!

Bonne journée et bon bricolage!!!

Partager cet article
Repost0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 05:00

Je réédite ce sujet avec des ajoutes......


Cela peut paraître étrange à celles qui ne connaissent pas le milieu de la dentelle, mais il n'y a pas que les types de dentelles qui diffèrent d'un pays à l'autre, mais aussi les outils, les fuseaux et surtout les métiers.

Parfois appelés carreaux, coussins, ils ont des formes et des positions différentes, mais "normalement", toutes les dentelles sont à peu près réalisables sur tous.


Le premier, est le mien, coussin bombé et rempli de crin de cheval. Les coussins étaient autrefois bombés afin de permettre aux fuseaux de pendre tout autour du travail, on travaillait donc principalement sur le haut du coussin. Le poid des fuseaux aidaient ainsi à la tension du fil. Ces coussins sont lourds et encombrants, donc relativement difficiles à transporter.


Euhh bien tentendu, les tentures ne sont plus les même, le coussin n'est plus là, le fauteuil a disparu, y a eu du changement!!!!


HPIM1891


Celui-ci repose sur un pied pliable, mais à Bruges, on les dépose sur une guillotine telle que celle-ci


Mon petit Shogunet, çà me fait tout drôle........



HPIM2065


La partie central peut être montée et soutient la partie arrière du coussin qui repose donc sur les genoux!



HPIM2006


 jeunes brugeoises "dentelant" lors des journées de la dentelles à Bruges 8/2003

Bien entendu, actuellement, et dans le but de pouvoir prendre son coussin avec soi lors des ateliers, des cours ou des démonstrations, la plupart du temps on utlise des coussins en mousse, super légers.



HPIM1961


 photo prise à Bruges lors des journées de la dentelle 8/2007


Ces coussins sont faciles pour les travaux relativement moyen, quand on doit travailler sur de plus grands morceaux, on a à notre disposition le même genre de coussin, carrés, octogonaux, découpés en plusieurs morceaux, ce qui permet de faire "avancer le travail" au fur et à mesure.


valisette_octogonale


 valisette en vente chez Mme De Liever



J'ai aussi un coussin brugeois, qui se met sur la guillotine, voire plus haut, et que je dois encore restaurer. L'avantage de ce coussin est le tiroir sur le côté ou derrière, dans lequel on laissait la pendre la dentelle au mètre et aussi sa ralonge, que l'on voit devant mais qui permet de faire de longues et larges dentelles!!!!




De même que ce coussin, invention d'un fabricant belge mais que l'on retrouve un peu partout, il est lourd, et pas couvert, mais j'ai un sac, par contre il permet de bouger les blocs ce qui nous arrange bien dans certains cas




Et puis il y a ce petit coussin fait maison, tranportable et équipé, juste qu'il est pas parfait à mon goût






Avec la boîte assortie et même le pique épingles fait par ma fille dans le même tissu avec un bouchon en plastique


 

 

Et tout çà ne suffit pas, lol, je vais me fabriquer et il est commencé, un coussin à la façon des dentelière d'Idriya!

Je pense qu'au total je dois avoir pas loin d'une petite dizaine de coussins............


Partager cet article
Repost0
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 03:00



On commence par un  petit tuto pour fabriquer son coussin de dentelle.


Le mien devait être petit, donc l'ensemble de mes parties ne fait que ........ 20cm.

Vous pouvez aussi tout simplement vous procurer un grand morceau de la mousse blanche (première photo, le morceau le plus haut), rond ou carré (attention aux coins........) de 40cm ou 50cm. J'aurais voulu pouvoir utiliser un autre matériaux que cette mousse jaune, mais voilà, j'ai trouvé la mousse blanche par après.


Petite précision suite à une question de Claudiane, cette mousse je ne l'ai pas achetée!!!! Elle provient d'un magasin, en général de grandes plaques protègent les électro-ménagers! Donc ce coussin ne devrait rien vous coûter! Simplement il faut tenter d'avoir des plaques d'une certaine épaisseur, tout simplement!

  1. On découpe les morceaux dans la mousse selon les desiderata du contenant (ici 20cm)
  2. Sur chacune des deux faces principales, j'ai collé, en déposant la colle uniquement sur les bords des faces , du non tissé, genre lavette. Sur les bords uniquement parce qu'on est jamais sûre que cela ne durcisse pas le non tissé ce qui rendrait l'enfoncement des épingles plus difficile (vécu par une autre dentellière!). Le non tissé amortit le bruit qui sur cette mousse jaune est assez sec, je préfère la musique des fuseaux. Si vous avez de la mousse blanche, le non tissé n'est pas une obligation, juste une possibilité.
  3. Découper dans un tissu, des rectangles en rajoutant les centimètres nécessaires pour la finition.
  4. Après avoir bien repasser les morceaux de tissu, poser la mousse dessus et replier soigneusement le tissu en faisant un petit repli, épingler (utilisation d'épingles toutes petites). Terminer les bouts, en pliant tout aussi soigneusement, épingler

Il est bien entendu possible de coller le tissu, mais je pense que pouvoir le laver parfois, peut être utile. Voici les photos.


HPIM2240   HPIM2243

HPIM2244   HPIM2245

HPIM2247

 

 

Voici pour le carreau, qu'il soit de voyage comme le mien, ou un autre format!

 

Beaucoup de carreaux sont à présents faits ainsi, le mien était enclavé dans un carré en carton dont j'ai fait un sac!

Vous pouvez aussi le faire en doublant la surface, sur un total de quarante centimètres, voire même cinquante centimètres!

J'ai pas montré ici, mais j'ai un grand carré, que j'avais envoyé à Hélène........... pour qu'elle s'initie à la dentelle aux fuseaux, et jai fait d'autres de réserve! Ils sont interchangeables et cela aide beaucoup lors de la réalisation de la dentelle, en évitant, entre autres, de devoir tourner la dentelle!

 

La semaine prochaine, les fuseaux!!!!

 

 


Partager cet article
Repost0
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 06:00

Coucou les filles!!!!

 

J'ai repris la dentelle, afin de pouvoir offrir, des choses un peu moins courantes, aux copinettes!

 

Je reprends aussi certains outils, dont je suis particulirèment fière!!!


 

Tel ce porte-fuseaux, réalisé par un artiste spadois, en bois de spa, bois peint et traité, réalisé uniquement dans la région de SPA, admirable utstensile et je ne vous dis pas, au toucher!

 


HPIM1070

 

Pour celles qui ne peuvent ou ne veulent pas se fournir en porte fuseaux de toute beauté (je n'en ai qu'un, rassurez-vous), il y a deux moyens de s'en faire pour pas trop cher.


En bois : ce sont des abaisse-langue, qu'on se procure comme on peut, médecin, pharmacie, dans lesquels on fait deux encoches de chaque côté. On y met un élastique d'un côté aux deux encoches, qu'on recourbe au-dessus des fuseaux jusqu'à l'autre côté.



HPIM1867

 

Au crochet : on fait une bande simple, autant de mailles qu'il faut pour contenir une partie voire tous les fuseaux, un rang de mailles serrées, un deuxième fait de brides : 4 brides simples, deux mailles en l'air, deux brides simples deux mailles plus loin et ainsi de suite jusqu'au bout où on termine pas quatre brides simples. Un rang de mailles serrées. On met les fuseaux dans les trous bien entendu. Je fais, perso, un deuxième de rang de trous, afin de bien pouvoir les caler. On met les fuseaux, on roule le porte-fuseaux sur lui même. On peut le simplifier à l'extrème en ne faisant que le minimum ou comme sur la deuxième, en faire un maximum. A  vous de le perfectionner bien sûr ou de le rendre un peu plus beau. Pour ma part je fais, après cela deux très grandes chaînettes dont je me sers pour attacher le tout après avoir rouler les fuseaux.



HPIM1868   HPIM1888

 

Avantages du bois, il ne faut quasiment rien faire, beaucoup moins de travail par rapport au crochet, mais... les fuseaux tiennent bien mieux dans ce range-fuseaux. Ils tiennent bien dans le blanc, mais bien mieux dans le bleu où ils sont, qui plus est à l'abri. Par contre une amie dentelière-couturière a fait de simples pochettes en tissu dans lesquelles ont peut plonger ceux en bois pour protéger et les fuseaux et le fil. La photo est un peu floue...... sorry !

 


HPIM1872

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 06:00



Je suis toujours dans ma recherche de fibres particulières, le fil sous tous ses aspects m'intrigue, m'intéresse, me passionne!
  Toute info, est toutjours bonne à prendre, alors je prends, et je  redistribue!


J'ai acheté, chez Bart& Francis, voici au moins deux ans, du fil de bananier! Je ne suis pas sûre que ce fil soit à 100% pur bananier, mais du coup j'ai fait une petite recherche

Toujours pour les raisons de cordon ombilical de l'APN foutu, je ne peux vous montrer ma photo du fil de bananier, mais promis çà viendra!

Je ne parle pas de tissage, comme
ICI, mais bien de fibres filées, pouvant ensuite être brodées, tissées, voire utilisée en dentelle au fuseaux.

Il semble qu'au Japon, la fibre soit tirée de l'écorce du bananier, tissée, et intègre les superbes kimono! Bien entendu, il s'agir d'une sorte particulière de bananier endémique du Japon, le Ito Basho particulier à lîle d'Okinawa.

Pour en savoir plus sur la façon dont on traîte l'écorce, rendez-vous ICI! Et vous apprendrez même qu'il faut la fibre issue de deux cents bananiers pour tisser un kimono, euhhhh pas très écolo tout çà????? Et puis un peu plus loin, vous avez le prix d'un de ces kimonos (réalisé avec les fibres les plus nobles, les plus fines, les plus proches du coeur de l'arbre), achetable sur liste d'attente............. un million de yens, euhhh qui peut me convertir la chose?

Pour en acheter, mais attention les teintes sont flashies, c'est
ICI, tout compte fait, 8€ ce n'est pas excessif pour une fibre particulière!

Partager cet article
Repost0

Mon Blog Et Moi

  • : Le blog de Bidouillette
  • : Blog de partage, concernant mes hobbies, mes passions. Dentelles aux fuseaux, frivolité, crochet, cartonnage, serviettage. Mais aussi pour vous, des tutos, pas à pas, le fil, surtout le fil. J'habite Bruxelles et je marche beaucoup, vous trouverez donc aussi mes balades quotidiennes! Des trucs et astuces pour la planète! Un peu de tout donc! Bonne visite!
  • Contact

Ici c'est......

 

 

Bienvenue chez un peu de moi! Blog de partage, de ma passion pour le fil, de mes moments, de mes bonheurs, de mes occupations! Vous y trouverez de tout, les copinettes, les croixpinettes, les crochetinettes, de la dentelle aux fuseaux, frivolité, cartonnages, bidouillages, Bruxelles un peu de belgitude,  et bien d'autres choses!
 
 
Notre forum des arts du fil
 

Ma Page sur Hellocoton

Mes visites par catégorie


 

Broderie, les copinettes


 

Broderie bonnes adresses


 

Couture


 

Crochet, les copinettes


 

Dentelle aux fuseaux, les copinettes


 

Frivolité


 


 

Un peu de tout, les copinettes


 

Cuisine :

 


 

Photographie


 

Divers

 

Texte Libre

google-site-verification: googlea965b354ef730756.html

 



          

animaux domestiques
statistique

 

Le jardin des fées