Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 05:15

 

 

Tout, enfin, beaucoup de choses se passent sur cette place!

 

Un peu excentrée, par rapport au centre ville, ce quartier qui fut désuet, est à nouveau fortement fréquenté. De plus en plus tendance, une partie de la place, sous les platanes, fait la belle aux extensions de terrasses et donne un petit air du sud.



Sans-titre-5.jpg

 


Comme dans  beaucoup d'autres villes, capitales, on y déguste, le soir, des huitres, debout, avec son verre de vin. Plus à l'étal ambulant, comme ce fut le cas autrefois, mais dans un des endroits branchés qui bordent la place;

Cette place était connue anciennement pour une certaine idée des légumes, à coups sûr bio, rares, et ... chers.



Revenons à notre église. Ancienne chapelle adossée au mur et dont il reste la tour principale, juste en face du nouvel édifice, elle fut détruite afin de constuire une centrale électrique (on croit rêver, n'est-ce pas... on pensait pas que deux siècles plus tôt on agissait de même...) pour alimenter l'éclairage publique.



 

 

P1040043.JPG



Cette église est en travaux, et vous pouvez voir que ce n'est pas un luxe. Je ne peux vous montrer de photos extérieures.

Cette visite était prometteuse, à voir la partie déjà rénovée, superbe, blanche...

 

 

 

Commencée, en 1854, cette église ne verra le jour que ... vingt ans plus tard!



Forme gothique, comme la précédente, intérieur très baroque, pas vraiment un style pour cette église en perte de fréquentation.



P1040045.JPG



Je ne peux pas vous dire que je sois sensible à son charme...juste en levant le nez, je m'émerveille enfin!



La nef en pierre de Goberdange, petit village du Brabant Wallon, pas loin de Jodoigne, une pure merveille, le village et la pierre.

J'étais allée, tout à fait par hasard, dans cette commune, avec ma fille. Toutes les maisons sont construites dans cette pierre, qui est aussi celle de l'Hôtel de Ville et de Sainte Gudule.



P1040046.JPG



 

Elle est pourtant fréquentée, parce que s'il y perte de foie, de vocation, je découvre un coin, agencé tout autrement, un peu à l'envers par rapport au reste de l'église (la sortie est sous l'échaffaudage)



P1040047.JPG




Des gens s'affairent, aspirateur.... je m'approche et découvre une plaque



P1040048.JPG



Si la chose permet le maintien en bon état et surtout en service de l'édifice, tant mieux. Mais de là à afficher un numéro de téléphone... çà me dérange un peu.

L'endroit est bien entendu très personnalisé



P1040044.JPG



 

Revenons en à l'architecture que l'on doit à Poelaert, tout comme le Palais de Justice... sous bassement en pierre bleue, pour l'église, comme pour le Palais, on ne change pas ses bonnes habitudes et sa signature.



Je retournerai faire des photos, lorsque la rénovation sera finie.
Un autre souci guète cette église, elle est en voie de désacralisation (c'est fait depuis le premier janvier 2012). L'église pourtant bien riche, ne semble plus vouloir envoyer des prêtres pour les offices dans des églises bien vides.


L'information est tombée donc le premier janvier, et il semble bien; mais qui peut l'assurer, que le projet de restauration en fera un marché couvert! Ce qui n'est nullement une ineptie puisque depuis des décennies ce quartier est aussi un peu dédié au bien manger!
Mais à votre avis, une église sans prête, çà attire les croyants......



Par contre, dans les alentours, la fête battait son plein, comme toujours, un monde fou!



P1040039.JPG



 

Journée du patrimoine = journées sans voiture, d'où le nombre de vélos!



Rue barrées, ciel bleu!



P1040040.JPG



Mais personne dans l'église... dommage!



P1040049.JPG



Sans doute aussi l'attrait de la place.. ses petites maisons typiques, à pignons! (clic sur le lien qui renvoie à un ancien article!)



Voilà, encore une petite déception, pour cette journée, quand au musée de la Franc-Maçonnerie, si l'extérieur est tentant, si l'expo est complète, mais bien mal mise en scène, avec des visiteurs qui faisaient des apartés et ne laissaient pas le passage, seul un escalier a retenu mon attention, et on finira cette visite, en le descendant... et aller prendre un café, toutes ensemble?





P1040050.JPG



 

Café italien? Turc, libanais, irakien? Cannelle, cardamone? Vous sentez les bonnes odeurs?

Bonne journée, bon dimanche à vous toutes!




 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 05:05

 

Impossible de tout voir, tout faire, faut faire un choix! J'optais donc, pour la Bourse et le Musée de la Franc maçonnerie et l'église de la place Sainte Catherine.

La Bourse n'est plus bourse depuis longtemps. Mais ce haut lieu de la vie Bruxelloise, c'est là qu'entre autres on se rassemble pour fêter des évènements, matches de football, ou des mécontentements (pas mal de manifs ont débuté là).

Ce bâtiment imposant n'est sans doute plus au goût du jour, je vous en parlais un peu, ICI. L'intérieur étant peu accessible, j'ai voulu en profiter, un peu...



P1040028.JPG



Seule une partie du rez-de-chaussée était accessible et l'essentiel était occupé par de la publicité pour une barre de céréales bien connue... donc, j'avais le droit au blé, aux céréales, à des ballots....



Et même de la vigne!



P1040026.JPG



 

Donc .. juste l'entée de la Bourse, en quelque sorte, la salle des pas perdus, à défaut des fortunes gagnées.

On a peu d'info sur ce que fut l'intérieur de ce bâtiment, les archives de la ville n'en ayant rien gardé. On ne sait donc si les plafons étaient blancs, crème ou de couleurs, comme les salons de prestique du premier étage. Les colonnes étaient-elles en l'état, ou tout comme au premier, peintes en couleurs et dorées à l'or fin?



J'avais pris des photos quelque peu sous exposées, mais je leur ai préférés de plus blanches, qui mettent plus en valeur l'architecture.



P1040035.JPG

 


Construction finie en 1873 d'après les plans de l'architecte LP Suys, elle fait partie du plan d'aménagement des boulevards et du voûtement de la Senne (tiens, tiens, on y revient ENCORE ^^). Le groupe que l'on peut admirer, au-dessus de l'entrée de la deuxième salle est dû, comme les autres sculptures, à l'artiste Van Raesbroeck. Quant à Rodin, dont on dit qu'il a fait les sculptures extérieures, il semble que rien ne puisse venir étancher cette théorie.



 

P1040036.JPG



La rosace centrale!



Pour les côtés, les quatre se ressemblant tout  à fait, je vous ai fait grâce de la répétition.



P1040037.JPG



 

C'est donc pendant la période française, que fût créée la première Bourse par un arrêté du 13 Messidor an IX (soit le 2 juillet 1801. Ce sont aussi les autorités françaises qui décidèrent de prendre comme local l'ancien couvent des Augustins, rue Fossé aux Loups.



Les agents de change quittèrent l'endroit pour aller dans une petite rue, rue Léopold.


Le bâtiment dû à nouveau déménager, à l'Hôtel des Monnaies, puis s'avérant trop petit suite à l'expansion économique de la Belgique (puissance mondiale à l'époque...), il fut décidé de lui octroyer cette construction!





Seule photo qui peut être intéressante, la fin d'une époque, celle de la cloche que l'on aperçoit à droite. Et zou encore une pub... ainsi que le dernier écran général de cotations. On a un peu dépassé ce stade à présent.



P1040032.JPG



J'ai tenté de savoir où se passaient ces séances, à présent... mystère et boule de gomme!



P1040038.JPG



  Des plaques reprennent le nom des grandes capitales financières de la fin du XIXe siècle.

 

Les sols de toutes les salles annexes du rez-de-chaussée, qui étaient prévus en pierre rouge ont finis décorés par de la pierre de Comblanchien, venues dont tout droit de Bourgogne! Par contre les deux salles visitables sont garnies de mosaïques de marbres blancs, jaunes et roses, par une société qui existe toujours de nos jours, la maison Bernardin, ce qui est rare. Le sol ne résista pas aux pas des excités de la bourse, et ce fut un parquet qui remplaça cette superbe mosaïque dont ne subsiste  que des photos.


Mis à part  ces quelques photos, l'extérieur du bâtiment vaut plus le déplacement que ce que l'on peut réellement en voir, à l'intérieur! 


Heureusement.. il y avait le reste!



Voilà pour la balade financière du jour!


En vous souhaitant un bon dimanche, prenez bien soin de vous!



 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 06:12

C'est à l'emplacement de l'ancien hôtel de Nassau que fut cronstruit (à partir de 1757), ce palais; Charles de Lorraine fut le gouverneur général des Pays-Bas autrichiens, dont la Belgique faisait partie, de 1744 à 1780.

 

La façade, de style rocaille et dont les éléments décoratifs sont de Laurent Delvaux est le seul vestige.

 

Il habrite à présent, le musée du XVIIIe siècle. Palais imposant dont la cage escalier est ornée d'une statue de marbre représentant Hercule, rien de moins. Toujours de la main de Delvaux. La rotonde, une salle décorée à l'italienne, est décorée d'un pavement incluant des échantillant des marbres de nos régions.
Les cinq salles des appartements richement décorés de soieries, présentant des objets évoquant les Pays-Bas (attention, historiquement parlant, on parle plutôt des provinces des Pays-Bas, bien plus que la nation du même nom....) ainsi que de la Principauté de Liège.
Tous les objets, chaise à porteur, traîneau, pièces d'orfèvrerie, porcelaines, instuments scientifiqiues et de musique, proviennent de la collection de la Bibliothèque Royale de Belgique, qui jouxte l'endroit, ainsi que du MRAH, Musées Royaux d'Art de d'Histoire (qui comprend aussi le MIM, Musée des Instuments de Musiques) ainsi que de quelques collections privées.

 

Afin d'être complète et pour ceux et celles qui chercheraient les infos, il est ouvert du mardi au vendredi de 13h à 17h. Le samedi de 10h à 17h. Fermé dernière semaine de décembre. L'entrée est au prix de ... 3€.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 11:00

 

Iris, avec une majuscule, la fête de l'Iris est la fête des bruxellois(es).

 

C'est depuis 1991, que cette fleur est devenue l'emblème de la Région Bruxelloise. Depuis les élections du 18juin 1989, nous ne votons plus pour des listes nationales, mais bien régionales.

 

 

Il fallait donc que Bruxelles, tout comme la Flandres et la Wallonie, se dote d'un emblème. Choix indiscutable pour l'Iris, fleur dont la présence millénaire est attestée. Bruxelles étant au départ un immense marécage. Petite bourgade carolingienne, Bruocsella, dans la vallée de la Senne.

La fleur de l'Iris est donc depuis vingt ans, sur tous les drapeaux bruxellois, et a sa fête début du mois de mai. (8 et 9 mai)

Je n'étais pas là, et puis je trouve que.. mettre la fête de l'Iris le jour de la fête des mamans, pas malin... Soit!



En général, grande fête musicale, mais donc pas de reportage cette année, par contre, je vous avais dit qu'une partie du parc du Botanique n'était pas encore fleuri, à mon retour c'était le cas, et voici... voilà....



P1020278.JPG



Je ne dis rien... juste regarder...



Il avait plu ou .. du vent, je ne sais plus, les lys accompagnant les iris, étaient quelque peu fatigués...



P1020279.JPG



P1020282.JPG





 

P1020280.JPG





P1020286.JPG



 

Peu d'iris jaunes cette année, peu de blanc, choix des jardiniers de l'IBGE



La pièce d'eau centrale



P1020283.JPG



avec un petit iris, plus pâle mais dont le feuillage est bicolore, une petite merveille!



P1020284.JPG



P1020285.JPG



 

C'est une petit pièce d'eau, en contrebas de la première partie du parc, avant d'en sortir et de traverser une rue, pour rejoindre la deuxième partie du parc.

Après les iris? Je ne sais, je verrai jeudi!



J'aime son fouillis...



P1020287.JPG



vue de l'ensemble



P1020281.JPG



Petit jardin secret, pour les amoureux des fleurs, des senteurs....



 

Bonne journée à vous toutes!!!



 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 11:04

 

En fait j'ai été très étonnée, hier, peu de gens autour d'un agneau pascal, ou autour d'une table....



Tout  le long de la route, à pieds, 6km bien tassés, puisque je me suis amusée à faire un détour, j'ai vu les terrasses pleines!

Des gens qui papotaient sur les trottoirs, certains qui nettoyaient leur voiture, parfois bricolaient à leur maison, voire faisaient leur jardin.


Au centre ville, presque la folie, certaines photos n'étaient pas prenables, une fois arrivée à la Grand-Place, j'ai d'ailleurs attendu que les gens rentrent dans les établissements pour manger... Il faisait 28° hors soleil, je ne vous dis pas.



En arrivant, cela semblait calme, vu de loin!



P1010504.JPG



Vous devinez le sujet de la statue devant nous.... Il part à la chasse aux moulins, face à la flèche de l'hôtel de ville.
J'aime ces nouvelles constructions, qui ont aussi été décriées.. mais face à la rue Montagne aux herbes potagères et près de la Grand-Place, je préfère ce genre de structure, plutôt que des immeubles fussent-ils en verre.

Pour info, c'est l'arrière du magasin avec l'éléphant en chocolat.

Devant on voit un petit marché, qui a lieu chaque week-end. Marché artisanal, enfin en théorie. J'y allais pour m'acheter un sarouel...



Je me trouve de l'autre côté, là.. faut se frayer un chemin, déjà...



P1010508.JPG



Sur la Grand-Place, les groupes venaient de sortir, ouf, la photo est plus plaisante!



P1010509.JPG



Si vous rajoutez la dizaine de groupes menés de main de maître parapluie, comptant chacun au moins trente personnes...



Et puis .. en retournant vers la galerie de la Reine, pour faire les photos du chocolat, je vois une dame...



P1010517.JPG



Vous avez vu son ombrelle?



Première fois que j'en voie une! En dentelle de Bruxelles, fausse bien sûr!

Je vous expliquerai mais en gros, c'est une dentelle mécanique, qui fait un lacet. Ce lacet est ensuite assemblé, tournicoté, à l'aiguille, en faisant une grossière dentelle à l'aiguille!



P1010516.JPG



 

Bon, pas de la vraie vraie, mais comme diraient certaines, çà en jette, c'est sûr!


Et puis en connectant deux neurones... je me dis, un sarouel, qu'il n'y a pas au petite marché, je vais en trouver dans la galerie Agora, toujours ouverte le dimanche! Et là... un sarouel!!!



P1010520.JPG



Pas pris le temps de le repasser, j'ai pris les photos, parce que contrairement à ce que j'avais en partie trouvé sur le net, il est en trois morceaux!



Faut dire que pour dix euros....vite étrenné aujourd'hui pour aller à une sortie reconstitution d'une bataille romaine.....




Bonne journée à vous toutes et je vous rappelle qu'à partir de demain, je suis absente du net pendant deux semaines.

Je ne sais si je ferai des articles à l'avance, je ne suis pas du tout à l'heure lol!



Profitez bien du soleil!!!!!



 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 02:20

 

Je voulais sincèrement vous éviter le sujet!!!!



Mais forcée  envie de sortir hier, sous peine de renfermement....

Envie de sortir hier parce qu'il faisait super beau (on a atteint les trente degrés samedi)

Envie de sortir hier parce que j'allais chercher çà pour les copines bretonnes (ouf elles ne viennent pas trop et puis ce n'est qu'une des nombreuses surprises...)

Envie de sortir, parce que je voulais un sarouel

Envie de sortir, pour faire mes 10000 pas!



J'ai parcouru le chemin, en faisant un détour, pour changer de la ligne droite de la chaussée de Louvain qui me mène à la Grand-Place, je me demandais quel sujet j'allais bien pouvoir vous soumettre, compte tenu du très très peu de visites les jours de congé....

Et puis bien décidée à vous... enquiquiner un peu, j'ai pensé que...



P1010511.JPG




Sujet Art Nouveau?



En quelque sorte!


Mais surtout, un sujet noir!!!!



Coulant par temps chaud!



Juste pour le plaisir!



Juste pour me venger!!!



Ahhhh vous avez bien marché? Bien descendu, voire monté les marches!



La récompense la voici!



P1010513.JPG



Nous sommes chez Corné, je vous en ai déjà parlé!!!!



C'est là, dans cette ancienne pharmacie qu'est née la première Praline!



Je vous rappelle que Monsieur Pralin n'est jamais que l'inventeur du mélange, l'idée de la petite chose noire, bien fourrée, venait de ce pharmacien venu de Suisse, monsieur Neuhaus fin du XIXe siècle.



D'où un décor un peu spécial et surtout ce superbe luminaire Art Déco!



Donc nous voici en présence d'un œuf en chocolat blanc!



Offrir des œufs, est tout un symbole.

Symbole du renouveau après l'hiver, fête de la vie, symbolique de l'œuf, le printemps, la renaissance florale, inspire aussi, il faut bien le dire, les animaux aussi.



Plus récemment, si on peut dire, le monde de la Chrétienté, qui était tout de même regardant quant au Carême, faisait réellement pénitence pendant quarante jours. On gardait donc les œufs, sans les manger, en réserve.

Le jour de Pâques, les paysans sortaient les œufs et les offraient, décorés, aux enfants et après bénédiction.



Après l'œuf, voici notre Jeannot, tout en chocolat!!!



P1010512.JPG





Vous allez me dire, pourquoi le lapin? On continue l'histoire? Enfin on remonte l'histoire, parce que là... c'est loin, plus loin que loin!



On trouve déjà trace du lapin, symbole de l'équinoxe, de la renaissance, dans l'Antiquité, soit.... 3500ans avant Jésus-Christ. On parlait d'ailleurs de lièvre, symbole d'abondance, de prolifération (tiens, on se demande bien pourquoi, :-)).



Ce serait en Alsace, en Allemagne que l'on aurait associé les deux.



P1010515.JPG



Bon, une petite pause est bien nécessaire, avant de voir le  summum...



Juste un plan bien centré sur le luminaire de toute beauté!



P1010514.JPG


Revenons à nos moutons, ahhh le mouton pascal, désolé mais pas trouvé en ... chocolat!



Donc on revient à notre chocolat, parce que... Lors de la visite de Béa, j'avais pris deux photos... me demandant ce que j'allais en faire???

Hé bien... les voici!



On commence par quelque chose qui me heurte..



P1010431.JPG



Si tant est qu'on reconnaisse notre éléphant Côte d'Or, le magasin n'a rien à voir avec la marque belge. Et comme beaucoup de magasins de chocolats, je me demande même si celui-ci est bien bon, à vérifier!



Par contre la photo suivante, préparez vos bavoirs, parce que... ça sent le bon, le noir, le chaud!!!!



P1010352.JPG



Ahhh ben vi, tiens, vous étiez prévenues!!!

Alors un gros œuf, dentelé, tout en chooooooooooocolat!!!!


Et derrière, les maisons, un peu semblables à celles de la Grand-Place et en chocolat!


Tout cela vient de Planète Chocolat, dont je vous ai déjà parlé!



Bon je suis gentille, je ne vous parle pas des joues de bœuf à trois heures du matin, et du chocolat après tout, çà se mange toute la journée!



Je pense même faire œuvre de charité, tiens!



Ben vi, il faut ne manger 17kilos pour en ressentir tous les bénéfices, là vous avez échappé à quelques kilos?



Non?



Bon je sors....





Bonne matinée à vous toutes!!!!!




 

Partager cet article
Repost0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 08:17

 

Bon, pas la grande forme pour faire les articles, trop de choses en même temps, j'ai fini tout de même par me motiver!



Donc, à présent sa réaffectation est terminée pour le plus grand plaisir du voisinage, d'autant que cette fois-ci le quartier avait tout à y gagner!



D'abord deux photos de la façade rénovée, nettoyage des pierres (mieux réalisé que chez moi...:-)) par hydropneumatique et rejointayage, et agrandissement.



P1010214.JPG





Comme toutes les casernes militaires bruxelloises, celle du Prince Baudouin présente une façade monumentale, formant une unité avec l’ensemble des autres casernes de la ville. Cet aspect monumental de la façade devait refléter la hiérarchie militaire. Ces casernes se distinguent par un mur d’enceinte principalement destiné à l’isoler de l’ensemble du tissu urbain. De plus, elles disposent de grands espaces libres affectés aux exercices militaires.

Etant donné l’histoire du bâtiment, il est aisé de comprendre que la seule partie ancienne conservée est la façade monumentale donnant sur la place Dailly.

D’un point de vue stylistique, il s’agit d’une façade néo-classique. Elle est faite de briques mais comporte des pierres bleues naturelles en sous-bassement ainsi que pour les chaînages d’angles et les encadrements de baies. Nous retrouvons la symétrie, typique du style classique, tant dans l’agencement des avant-corps reliés entre eux que dans le rythme des baies. Ce bâtiment se compose de deux niveaux conservés dans les arrière-corps (deux autres niveaux se trouvant à l’origine dans le toit), tandis que les avant-corps possèdent cinq niveaux, dont deux sont situés dans la toiture. L’avant-corps central se distingue des deux latéraux par la lucarne de briques et de pierres qui se situe au centre du premier niveau de toiture, ainsi que par sa travée centrale plus large. 

 

P1010216.JPG

 

 

Le but de la restauration de la caserne était d’en faire des logements ainsi que des espaces commerciaux au rez-de-chaussée. Il est aisé de comprendre que le bâtiment a nécessairement été adapté à cet usage par l’intermédiaire d’installations sanitaires, d’installations électriques, de chauffage ainsi que d’isolement et de ventilation,… essentielles à la réaffectation en logements.

 

 

Le sous-bassement a également été traité contre les graffiti par hydrofugation. Les parties nouvelles, dont celles qui surmontent les arrière-corps, sont revêtues de feuilles de zinc pré patinées et permettent d’ajouter deux niveaux au bâtiment. En ce qui concerne les bâtiments entièrement reconstruits, ils sont également revêtus de feuilles de zinc mais disposent de pierres naturelles dans le bas, pour faire rappel au bâtiment ancien. Les châssis des fenêtres sont en aluminium et ils accueillent du double vitrage.

 

 

La charpente métallique d’origine a été conservée. Les parties en bois ont été traitées par des produits insecticides et fongicides. La toiture a été refaite en ardoises artificielles. En ce qui concerne les lucarnes, elles ont été refaites à l’identique.

 

Là la plupart du bâtiment est conservé, mais l'arrière a été complètement démoli, et à la place...

 

P1010221.JPG

 

Une grille protège un parc

 

 

P1010222.JPG

 

En un mot comme en cent, si tant est qu'on a intégré des logements dans le pourtour, le parc n'en et l'aire de jeux sont bien protégés.

 

P1010223.JPG

 

Grillages, portes qui pourraient sembler un enfermement mais le côté ludique, coloré fait bien passer la chose de l'avis même des utilisateurs.

 

P1010225.JPG

 

A l'"arrière, des immeubles ne comptant que cinq étages, terrasses, recouvrement en bois

 

 

P1010218.JPG

Il semble que l'essentiel de la rénovation ait été faite principalement d'après les désidératas de la population. Je me souviens qu'effectivement la réaffectation de la caserne à fait la une des journées pendant trois décennies.

 

P1010227.JPG

 

(théâtre de la Balsamine sur le côté)

 

Quand je lis le travail de ma fille, je peux comprendre que si le côté humain n'a pas été oublié en permettant aux familles de reprendre possession de ce lieu, c'est bel et bien au détriment du restant du bâtiment. La façade ayant été superbement rénovée.

 

Le corps de logis aurait pu faire de magnifiques appartements, sans doute moins adaptés.

 

Par contre au niveau commercial, cela ressemble à un flop, mis à part une banque, on ne se bouscule pas pour prendre possession des lieux!

 

Voici pour cette caserne, les autres ayant été reprises comme centre la police nationale, sauf une caserne, donc je vous parlerai prochainement et où, là, ce ne sont que boutiques de luxe.

 

Merci à ma fille qui m'a permis d'utiliser son travail, particulièrement pour le côté technique!

 

Bon dimanche à toutes, passer de bonnes fêtes de Pâques en famille!

Et pas trop de chocolat!!!






 



Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 02:00

 

Je profite d'un travail que ma fille a dû faire, sur un sujet, pour lequel j'ai été faire des photos il y a une quinzaine de jours!Coïncidence!

 

Comme souvent, ce type de bâtiments nécessite une réaffectation, les palabres pour décider de son utilité, voire de ses utilités finales, sont dans toutes les mémoires, tout comme pour Tour et Taxis...

 

Pour vous situez les lieux, je reprends ma carte Mapy....

 

Sans-titre-5.jpg

 

C'est en 1863 que l'échevin Anspach propose de réutiliser les anciens sites militaires pour en faire des casernes.

La caserne dite Dailly, s'appelait en fait, la Caserne Prince Baudouin, et fut inaugurée en 1894. Ce n'est pas le jeune futur roi de Belgique, mais bel et bien le prince Baudouin, neveu du roi Léopold II, décédé très jeune d'une pneumonie.

 

Son frère Albert Ier, fut roi.


Donc notre caserne, était sur l'ancien site du Tir National.

 

dyn001_original_561_354_pjpeg_2565708_63834644c154cf83a108b.jpg

 

Pour les bruxelloises, ce site s'étalait de ce qui est à présent la RTBF où se trouve d'ailleurs un monument au souvenirs, jusqu'à la place Dailly. C'est là que fut fusillée Gabrielle Petit.

 

Sans-titre-3.jpg


Ce furent d'abord les Carabiniers qui occupèrent la caserne, puis ce fut pendant la Première Guerre Mondiale, un hôpital militaire des allemands.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, elle servit au Ministère de la Défense Nationale. Je sais, mon oncle ayant été colonel que c'était entre autres, l'endroit où l'on décidait de l'achat des avions militaires.

 

En 1976, le bâtiment devenant trop exigu, on l'abandonne totalement. Seul le Théatre de la Balsamine y trouve à loger, sur le côté gauche.

 

dyn005_original_640_423_pjpeg_2565708_4b9ef0253e0543a27d876.jpg

 

L'idée du Ministre de la Défense Nationale de l'époque, mister VDB comme on l'a souvent appelé, était d'en faire un centre commercial et d'habitations sociales.

 

Le projet était d'autant plus tentant de par la configuration du bâtiment

 

Sans-titre-2-copie-1.jpg

 

 

On discute, on demande l'avis de la population, enfin les palabres habituelles, mais l'argent manque cruellement, le prix donné ayant épuisé les fonds. Il ne reste plus grand chose pour l'aménagement.

 

Le résultat est en tout cas, personnellement, et je pense pour beaucoup de personnes, réussi!

 

P1010213.JPG

 

 

Je vous expliquerai les aménagements la semaine prochaine, mais on peut d'ores et déjà voir la partie du bâtiment qui fut conservée.

J'ai utilisé des photos de vieilles cartes postales qui ne sont pas sous copyright.... mais comme d'habitude, la dernière photo est la mienne, ainsi que toutes celles de dimanche prochain!

 

Bonne journée à vous toutes, et je le répète mais pour les marches, vous pouvez les monter, mais vous pouvez aussi... faire une photo d'en bas



 



 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 07:58

 

Là vous vous demandez si je ne suis pas devenue folle, non seulement on a ou on aurait des soucis linguistiques avec nos compatriotes flamands, mais en plus, vlà t'y pas qu'elle se met à parler allemand!



Il ne faut pas oublier, tout de même que nous avons quatre régions, dont la région de langue allemande et que cette langue est belle et bien notre troisième langue nationale. Le Roi Albert II ne l'oublie jamais, même si ce n'est qu'une petite phrase, lors de ses discours de Noël ou du 21 Juillet.



Mais revenons à notre sujet, les fous de musique, de cirque, d'évènementiel connaissant cet endroit!




HPIM2168.JPG

 



Les automobilistes aussi, l'avenue qui longe à la fois le canal et ses entreprises, et le bâtiment fait l'affaire des garagistes, les amortisseurs en prennent un fameux coup!



Pour 98% des bruxellois Tour et taxis est l'ancien agence de douane de la poste et des chemins de fer, d'où son nom.



Bien sûr?



Non du tout, Thurn und Taxis est une famille princière allemande (d'origine italienne) qui a été à la base du développement d'un énorme service postal en Europe et ce depuis le XVIe siècle; Ce n'est donc que la traduction de son nom qui peut d'ailleurs aussi se décliner en Tour et Tassis.





HPIM2169.JPG



 

Ce n'était pas que du service postal, mais aussi des propriétaires de brasseries, de marques de bières et aussi la construction de nombreux châteaux.

A Bruxelles, une chapelle sépulcrale se trouve dans l'église Notre-Dame du Sablon



En fait la partie du nom de Taxis, vient de Tassis, là on retourne en arrière dans notre histoire.... Une branche de la famille vient en fait de la ville de Cornello dei Tasso,  en Lombardie. Tasso signifie en italien, blaireau ce qui explique la présence de cet animal dans leurs armoiries.



En allemand le même mot, blaireau est traduit par Dachs, partie du nom utilisée en Allemagne.




HPIM2167.JPG




La famille est anoblie donc au XVIe et c'est au siècle suivant que le comte Lamoral III de Tassis revendique sa filiation avec la famille italienne  della Tore et change son nom en de la Tour et Tassis en français et en allemand Turn und Taxis. On rajoute à ce moment là la tour dans le blason.


Voilà pour l'histoire de la famille qui commence en Italie, passe par l'Allemagne et arrive chez nous (tu as tout suivi frérot, je t'interroge quand on se voit!!!!)



Donc on commence par le transport de courrier en Italie créé par Rugiano de Tassis. En 1489, le petit fils est nommé Grand Maître des Postes. C'est lui qui est à l'origine de la poste internationale. Aidé par son frère François de Taxis, ils s'installent à Malines (une bonne vingtaine de kilomètres de Bruxelles, Mechelen en flamand) puis à Bruxelles.



Famille reconnue par Charles Quint himself, elle gardera le monopole des postes pendant des siècles.


C'est encore à présent une des familles les plus riches en Allemagne où ils résident toujours dans le château Saint-Emmeram à Ratisbonne depuis 1748.



HPIM2165.JPG



 

Passons au terrain, aux bâtiments, mais ce sera pour dimanche prochain, non?



Bonne journée à vous toutes et malgré les prévisions météo, le soleil est là, timide!!!!! Profitons-en !!! Bonne balade!



 




 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 09:15

 

 

J'étais un peu en panne d'idée hier soir, voilà ce qui arrive quand on fait ses articles au fur et à mesure.



En retournant dans mes documents, j'ai retrouvé ces photos de la place Collignon mais surtout de son Hôtel de Ville (où je me suis mariée d'ailleurs....)



HPIM4673.JPG



La vue que l'on a en arrivant d'une petite rue qui jouxte l'Hôtel de Ville, est déjà impressionnante.

Construit sur les plans de Jules VanYsendijk, au lieu dit "Den berg van de Krumme Trien", selon un style très italo-flamand (copié donc sur le XVIIe), il fut inauguré le 21 juillet, date de notre fête nationale, 1887, par le roi Léopold II himself.



HPIM4667.JPG




Détruit, comme souvent, par un incendie probablement criminel, il fut reconstruit d'après le travail du fils de l'architecte, Maurice. Il agrandit la superficie de l'édifice en prenant sur le terrain arrière qui servait alors aux kermesses. Il fut ré inauguré pendant la première guerre mondiale.



Comme souvent, je me promène en semaine, il était particulièrement difficile de contrer le flux des voitures pour prendre une photo, en entier, de face, j'ai donc décomposé.



On peut voir à droite et à gauche du porches, deux magnifiques luminaires attenant aux bâtiment (donc... pas sur pieds lol)



HPIM4668.JPG



J'aime beaucoup ce bâtiment, j'avais d'ailleurs refusé de  me domicilier à Evere pour pouvoir me marier dans ce superbe bâtiment. Contrairement à ce qu'on peut trouver à Leuven/Louvain, il est moins dentelé, moins kitch, et plus de pierres rouges (inexistantes quasiment à Louvain par exemple)



HPIM4669.JPG



Pour voir la splendeur intérieur de ce bâtiment, cliquez ICI!



Devant l'hôtel de ville, un rond point bien fleuri, où ne se trouve plus  l'âne, emblème, ou plutôt un des emblèmes de Schaerbeek.



str1030placecolignon01.jpg

Photo prise du site officiel de Schaerbeek.

Vous pouvez en voir d'autres sur cette page destinée à Colignou, l'âne de Schaerbeek.



L'âne venu d'Orient, apparait dans cette commune vers 1100. C'est le Duc de Brabant qui prenant les habitants en pitié, ils devaient porter les sacs de grains sur leur dos, les autorisa à utiliser les ânes pour rentrer dans Bruxelles (il y avait tout de même un mur d'enceinte et la commune se trouvait à trois kilomètres, vous imaginez le parcours....) pour vendre leurs grains, leur farines (qui étaient moulues en partie dans le moulin d'Evere dont je vous ai déjà parlé)



La commune étant essentiellement maraîchère à l'époque, on voyait, les jours de marchés, des convois d'ânes emprunter la rue Royale Sainte Marie (je vous la montrait avec mes fourches lol), et rejoindre Bruxelles.

Le lien entre les ânes et Schaerbeek fut vite fait et on l'appelle, ou on l'appellait, en riant, la cité des ânes. Avec bien sûr un petit côté péjoratif....



HPIM4670.JPG

 

 

Il est donc courant de le voir, un peu partout, comme au musée de la bière, associé à l'autre emblème de la commune, la cerise, immangeable, plus surette que la cerise du nord mais qui servait à alimenter les brasseries pour faire la kriek!



Ou ici, en rue, en levant les yeux, une enseigne associant les deux!



P1000183.JPG



J'ai un peu digressé, mais revenons un temps à la place Collignon, où se trouve sur la droite de l'Hôtel de ville, cette maison devenue médicale, avec la fontaine du peintre Alfred Verwée.



Relief à la mémoire du peintre paysagiste et animalier
Alfred Verwée (1838 - 1895), citoyen de Schaerbeek.
Son profil et sa palette de peintre.
Une femme robuste incarnant la Flandre.
Un bœuf rappelant ceux qui avaient inspiré l'artiste.
Sculpteur : Charles Van der Stappen.
(Hôtel communal de Schaerbeek, guides CFC, p 45)



HPIM4672.JPG



Dos à l'Hôtel de Ville, le pourtour de la place a gardé l'essentiel de son architecture. Maisons étroites, élancées, en pointes.



HPIM4671.JPG



Voilà, la commune où j'ai habité longtemps, que je traverse souvent, j'ai pris le temps de lui rendre hommage une xième fois, le manque d'inspiration m'a bien guidée!



Bonne matinée à toutes et une bonne kriek?






 

Partager cet article
Repost0

Mon Blog Et Moi

  • : Le blog de Bidouillette
  • : Blog de partage, concernant mes hobbies, mes passions. Dentelles aux fuseaux, frivolité, crochet, cartonnage, serviettage. Mais aussi pour vous, des tutos, pas à pas, le fil, surtout le fil. J'habite Bruxelles et je marche beaucoup, vous trouverez donc aussi mes balades quotidiennes! Des trucs et astuces pour la planète! Un peu de tout donc! Bonne visite!
  • Contact

Ici c'est......

 

 

Bienvenue chez un peu de moi! Blog de partage, de ma passion pour le fil, de mes moments, de mes bonheurs, de mes occupations! Vous y trouverez de tout, les copinettes, les croixpinettes, les crochetinettes, de la dentelle aux fuseaux, frivolité, cartonnages, bidouillages, Bruxelles un peu de belgitude,  et bien d'autres choses!
 
 
Notre forum des arts du fil
 

Ma Page sur Hellocoton

Mes visites par catégorie


 

Broderie, les copinettes


 

Broderie bonnes adresses


 

Couture


 

Crochet, les copinettes


 

Dentelle aux fuseaux, les copinettes


 

Frivolité


 


 

Un peu de tout, les copinettes


 

Cuisine :

 


 

Photographie


 

Divers

 

Texte Libre

google-site-verification: googlea965b354ef730756.html

 



          

animaux domestiques
statistique

 

Le jardin des fées